Être entrepreneur n’est pas pour les phobiques administratifs : faites vous accompagner

Dernière mise à jour : 26 juin 2020

Un fait : chaque année en France plus de 60 000 entreprises font faillite des suites d’erreur(s) de gestion, de problème de trésorerie, de retard de paiement, de non maîtrise des coûts, de soucis de pilotage de l’activité. Ils compte sur le business pour équilibrer la balance, mais la croissance ne peut éternellement se substituer à la gestion.



Dans ce contexte l’expert comptable a longtemps joué un rôle de conseil et d’accompagnement. S'il reste un acteur essentiel de la société, il ne peut pas non plus faire la gestion à la place de son client. Il ne sert pas à rien puisqu’il est garant de la sécurité comptable et fiscale et joue un rôle intermédiaire important entre les administrations étatiques et l’entreprise. Il ne prend pas les décisions et les risques à la place des actionnaires / associés.

En effet, les seuls gestionnaires sont les CEO de l’entreprise en question. Il convient pour eux d’assurer la gestion de leur entreprise ou de mettre quelqu’un de confiance aux responsabilités de gestions financières et administratives internes à l’entreprise. Et pourquoi ne pas envisager un freelance par exemple ?


En conclusion, il s’agit simplement de s’imposer une discipline de gestion :

  • Facturation et son suivi

  • Suivi des coûts

  • Travail d’anticipation des problèmes de cash, fiscaux ou de performance globale.

  • Dialogue régulier avec l'expert comptable

  • Intendance et relation client

  • etc.


Maxime Gaye



4 vues0 commentaire