Vous avez dit factoring ?

Qu'est ce que le factoring ou affacturage ?

Le factoring, ou affacturage, est une solution qui permet de gérer la trésorerie des entreprises en bénéficiant d'un paiement anticipé de leurs créances clients avant la date d'échéance des factures.

Concrètement, les factures sont transférées à une société d'affacturage (appelé Factor ou Affactureur) qui est chargée, dans le cadre d'un contrat de factoring, de gérer le poste clients de la société. La compagnie s'occupe de l'ensemble des opérations de relance et de recouvrement des créances.


Le service de factoring est rémunéré par une commission sur le montant des factures et commission de financement.

  • Le taux de commission varie entre 0,2% et 1,4% en fonction de la taille de la société, du secteur et du factor (full factor ou partiel)

  • Le taux de financement est compris entre 2% et 4%


L'intérêt principal de l'affacturage est de pouvoir bénéficier d'une source de financements venant se substituer ou compléter les crédits bancaires classiques.



un directeur financier assis près d'une rivière d'argent


Pourquoi utiliser le factoring ?

Au lieu d'attendre 30, 60 ou 90 jours pour être payé ou de payer des tarifs élevés à une banque pour obtenir une avance de fonds, l'affacturage de factures est une solution qui vous permettra d’obtenir des fonds plus rapidement et à moindre coût.


Le factoring permet également de réduire son BFR et ainsi de mieux gérer sa trésorerie.



À qui s’adresse le factoring ?

L'affacturage s'adresse à toutes les entreprises (Startup, TPE, PME, ETI et grands comptes) ayant un besoin en trésorerie, quelles que soient leur taille et leur secteur d'activité (ventes de biens ou de services). Elle est aussi adaptée aux sociétés en forte croissance, en période d'investissement, ayant une forte saisonnalité ou qui souhaitent simplement externaliser la gestion de leur poste clients et réduire leurs coûts de gestion.



Comment se déroule une opération de factoring ?

Le factor analyse votre situation de manière détaillée. Il mesure ainsi les risques à encourir avant de vous donner un accord sur le niveau de garantie de vos créances pour chacun d’entre eux.


  • Dès signature du contrat d’affacturage, vous pouvez remettre au factor, la copie des factures que vous avez émises en mentionnant les délais de paiement accordés à vos clients. Ces remises peuvent également être dématérialisées.

  • Vous devez informer vos clients que vous cédez vos créances à un tiers par la mention de subrogation apposée sur la facture que vous envoyez à votre client et sur la copie destinée au factor.

  • Le factor vous avance la somme correspondant à chaque facture reçue, déduction faite des frais et du pourcentage qu’il prélève pour constituer votre fonds de garantie.

  • Le factor reçoit le paiement des factures à échéance directement par votre client et gère les éventuels impayés.

Afin de vous aider dans ces démarches, des courtiers spécialisés en factoring existent.

Le rôle du courtier en factoring est double :


  • Il compare les offres factoring auprès des différents factors du marché, sélectionne puis présente les solutions qui répondent le mieux à vos besoins de financement;

  • Il négocie les conditions des contrats (et notamment le tarif de chaque offre de factoring proposée) en fonction de vos contraintes et de vos attentes.

Le tarif des services d’un courtier en affacturage est nul pour l’entreprise qui fait appel à lui. C’est le factor qui rémunère le courtier selon les modalités fixées dans un contrat qui les lie.


En conclusion, le factoring est un moyen intéressant pour optimiser sa trésorerie, sans en abuser, car celui-ci a un coût.


Le meilleur moyen de savoir si le factoring présente un intérêt pour votre entreprise est d’en discuter avec votre direction financière ou bien de contacter un DAF externalisé tels que ceux proposés par Exoqua afin d’étudier la situation financière de votre entreprise.




19 vues